lundi 29 mai 2017

Lectures #12


📚 Lectures du 10 au 24 avril 2017 ðŸ“š



Ne discutons plus de ma capacité assez incroyable à me mettre en retard dans la publication de ces articles, passons directement à l'essentiel, mes lectures !

Elles auront été ponctuées de moments bien agréables, et de nouveautés à couper le souffle !





ES (Eternal Sabbath) - tome 01 (Fuyumi SORYO)


Résumé éditeur : Je suis un hacker. Mais c'est dans le cerveau des gens que je suis capable de m'introduire en un instant. Je lis les données qu'il contient, je modifie sa programmation et je l'adapte à ma convenance. Je peux me faire passer pour qui je veux aux yeux de n'importe qui, même un proche ou une personne décédée. Dès qu'un problème apparaît, je me déconnecte, et tout repart à zéro. Alors, je redeviens un total inconnu pour eux... Je n'ai pas de nom. Aucun ne semble fait pour moi. Si j'osais... oui, appelez-moi ES.

Ce que j'en ai pensé : Après avoir été subjuguée par plusieurs titres de la mangaka, poursuivre cette aventure n'était qu'une question de temps. Et cette fois-ci, avec ES, je m'embarque dans une oeuvre onirique, intelligente et dont l'inventivité n'a pas pris une seule ride en seize ans. Et l'on peut dire que ce premier tome est une introduction de qualité, qui promet de très belles et grandes choses quant à la qualité de la série, dans un habile face-à-face entre un être défiant toute logique et une scientifique dévorée par son sens de la recherche. Avec son héros, le très charismatique Akiba, Fuyumi SORYO explore le cerveau humain et les émotions qui y naissent avec un talent rare. Tout comme Kujo, j'ai été complètement prise au piège par cet être si fascinant, débordant de curiosité et de questions à son égard. 

Et que de trouvailles graphiques naissent sous la plume de la mangaka, infatigable Artiste, avec un grand A, qui ne cesse de s'étonner. Les scènes se déroulant dans les esprits, particulièrement dans le chapitre un, sont incroyables. 

Je ne rends pas bien justice à la qualité de cette histoire qui parait si ambitieuse et poussée. La suite me dira si cette tension et ces délicieux mystères resteront constants, mais concernant la mangaka, je suis en toute confiance !   

Ma note ★★★★★


* To Your Eternity - tome 01 (Yoshitoki OIMA)


Résumé éditeur : “C’est à l’épreuve de la réalité que je saurai ce que je suis… Voilà pourquoi mon voyage commence.” Un être immortel a été envoyé sur Terre. Il rencontre d’abord un loup puis un jeune garçon vivant seul au milieu d’un paysage enneigé. Ainsi commence le voyage de l’Immortel, un voyage fait d’expériences et de rencontres dans un monde implacable…

Ce que j'en ai pensé : Quelle claque, quelle merveille ! J'ai encore plein d'étoiles dans les yeux en pensant à cet incroyable démarrage de To your eternity. Après son chef d'oeuvre de sensibilité, A Silent Voice, Yoshitoki OIMA montre une autre étendue de son talent, nous prouvant qu'elle ne reste pas sur ses acquis avec une histoire complètement folle, un voyage sur et par l'humain, à l'ambiance incomparable.

Malgré tous ces mots élogieux, je trouve qu'il est difficile de parler de cette oeuvre. A mes yeux, il s'agit d'une véritable expérience, qui ne se vit pas de la même façon pour chacun. De mon côté, j'ai été émerveillée par l'ambition de ce scénario unique, envoûtée par un talent et une inventivité graphique à couper le souffle. Le manga côtoie ici l'oeuvre d'art, avec des prises de risque à faire frémir. L'auteure s'est encore améliorée depuis son dernier manga, jonglant entre des prises de vues audacieuses et des gros plans dont l'émotion qui en ressort figure un véritable coup de poing.

A la fois manga contemplatif, récit de vie, baigné de culture et de sentiments à l'état brut, To your eternity a déjà signé son état de chef-d'oeuvre dans mon coeur. Cela peut paraître prématuré, mais cela faisait longtemps que je n'avais pas été aussi étonnée d'un manga, longtemps que je n'avais pas croisé la route de quelque chose d'aussi original. Si vous voulez vous dépayser, cette nouveauté me semble toute indiquée. Attention à ne pas y laisser une petite part de vous même, de mon côté, c'est trop tard !

Ma note ★★★★★





* Golden Kamui - tome 02 (Satoru NODA)
Résumé éditeur : Afin de retrouver les criminels tatoués qui les mèneront au trésor, Saichi et Ashirpa se rendent à Otaru, où leur petite enquête ne passe pas inaperçue... En quittant la ville, les deux compères se rendent vite compte qu’ils sont suivis par l’un des prisonniers évadés. Lorsqu’ils parviennent à le capturer, un nouvel adversaire fait son apparition, et pas des moindres : un soldat de la 7e division d’Hokkaido, la plus redoutable de toute l’armée de terre ! Saichi réussit à repousser l’assaillant, mais le répit risque d’être de courte durée... À présent en possession de trois tatouages, c’est à ces combattants d’élite que notre duo va devoir échapper !

Ce que j'en ai pensé : Avec ce second volume rythmé et passionnant, Satoru NODA reprend tous les éléments qui avaient fait la qualité de son introduction. C'est avec un très grand plaisir que j'ai retrouvé Sugimoto et Ashirpa. Cela pourrait décontenancer au premier abord, mais l'auteur continue d'osciller entre manga de chasse et récit d'aventure, sans perdre pour le moment un juste équilibre.

Côté chasse, c'est toujours aussi intéressant. On sent toute la passion du mangaka Ã  travers des descriptions précises et annotations sympathiques sur la culture aïnou, avec des scènes plutôt touchantes. Même si certaines sont victimes de grandes exagérations qui m'ont particulièrement dérangée, la tension reste palpable. J'ai par exemple adoré les passages mettant en scène le loup d'Ashirpa, magnifiquement représenté.

Côté trésor, les héros avancent à petit pas dans leurs recherches. Ils seront épaulés par l'atout comique, Shiraishi, mais surtout entourés d'ennemis très charismatiques. Si j'ai un peu plus de mal avec les grosses brutes et le vieillard, le lieutenant Tsurumi a su rapidement capter mon intérêt, de par son intelligence, très étroitement liée à une folie meurtrière. Il fera sans aucun doute un très bon adversaire.

Ma note ★★★★☆


* Golden Kamui - tome 03 (Satoru NODA)

Résumé éditeur : Sugimoto, parti seul de son côté, tombe dans un guet-apens. Capturé par les soldats de la 7e division, il est désormais à la merci du lieutenant Tsurumi, qui lui propose de s’associer à lui pour mettre la main sur l’or des Aïnous… et prendre le contrôle d’Hokkaido ! Mais pendant ce temps, Ashirpa ne reste pas inactive : grâce au flair de Retar et à une chaussette oubliée d’une propreté douteuse, elle retrouve la trace de Yoshitake Shiraishi, alias le roi de l’évasion. Les deux alliés d’un jour décident alors de faire équipe pour libérer Sugimoto…

Ce que j'en ai pensé : On enchaîne avec un début de volume explosif, qui met en scène une course poursuite plutôt inventive, appuyée par une maîtrise importante de ce type de découpage. C'est ici que NODA démontre une petite étendue de son talent, avec des postures dynamiques pour un tout réellement passionnant. Encore une fois, le lieutenant Tsurumi titille ma curiosité, sans toutefois parvenir à éclipser la sympathie que j'éprouve pour un héros vraiment charismatique.

Entre deux scènes sérieuses, l'auteur s'amuse à glisser des passages gustatifs qui sont effectivement plutôt amusants. Avec Ashirpa, on peut s'attendre à des réactions assez épiques. Je trouve que le duo fonctionne vraiment bien.

Enfin, la dernière (grosse) partie du volume se tourne à nouveau plus sur la chasse que sur la recherche du trésor. Le nouveau personnage est un fin chasseur, qui glace le sang à certains moments. Je ne l'ai pas apprécié, mais nul doute qu'il a rythmé cette fin de volume !

Ma note : ★★★★★



L'île de Hozuki - tome 03 et 04
Résumé éditeur : Grâce au plan échafaudé par Shûichirô, les enfants ont réussi à déjouer la surveillance de leurs professeurs et à s’enfuir. Ils ont prévu de traverser l’île à la recherche d’un bateau, puis de gagner le continent, mais le temps leur est compté : les adultes se lancent sur-le-champ à leur poursuite, et grâce à un réseau de galeries souterrain qu’ils sont les seuls à connaître, ils ont tôt fait de rattraper les jeunes fuyards ! Shû décide alors de mettre le directeur hors d’état de nuire, tandis que Kokoro essaie désespérément de semer Kuwadate…

Ce que j'en ai pensé : Dans son ensemble, ce ne fut pas une série déplaisante, je dirais même qu'elle était plutôt bonne. Il faut, pour en arriver à cette conclusion, se défaire des lois de la logique et ne pas avoir trop d'attentes concernant le final. Une fois cela fait, la série de Kei SANBE apparaît sous ses beaux jours : il est indéniable que les deux derniers volumes parviennent sans mal à nous mettre sous pression et que l'auteur a un certain talent pour toujours faire rebondir son histoire. Quel dommage qu'il y ait tant de fanservice (je n'ai rien contre le principe, mais quand ça touche à une enfant... On aura beau dire, cela reste limite) et surtout que les enfants soient si forts mentalement ! J'ai vraiment eu du mal à croire à ce moment où Kokoro pense sérieusement à tuer une adulte de sang froid. Les raisons qui poussaient les professeurs à agir de la sorte sont quand même un peu grosses. J'aurais aimé qu'il y ait un "après" plus développé où les enfants réfléchissent à leurs actes; niveau mentalité, disons que L'île de Hozuki ne montre pas toujours l'exemple. Malgré tout, cela reste un bon divertissement qui saura parfaitement remplir sa fonction, pour peu que l'on ne creuse pas trop.

Ma note ★★★☆☆


* Le marie de mon frère - tome 02 (Gengoroh TAGAME)
Résumé éditeur : La petite Kana est aux anges ! Entre son nouvel oncle venu du Canada, mais aussi l'arrivée surprise de sa mère, la fillette a de nombreuses raisons de se réjouir ! Mais tout le monde, dans le voisinage, ne regarde pas d'un oeil bienveillant l'arrivée d'un homosexuel dans le quartier… Une occasion parfaite, pour Yaichi, de continuer à remettre en cause ses certitudes

Ce que j'en ai pensé : Mais quelle merveille, quelle merveille de tolérance ! Sur tous les points, le manga de Gengoroh TAGAME n'est pas loin du chef-d'oeuvre et confirme, avec ce second volume son caractère indispensable.

C'est avec une certaine sensibilité et une douceur qui lui est propre que l'oeuvre touche à nouveau à des sujets à l'acquisition "fragile" par la société. On revient sur l'homosexualité bien sur, avec notamment un chapitre incroyablement touchant, mon préféré, où un petit garçon avoue et commence à assumer sa sexualité. C'était beau, très tendre, j'ai failli verser une larme tant cela m'a émue. Je pense que l'auteur a très bien su représenter le courage que cela nécessite. Toutefois, cela n'empêche le mangaka de toucher à d'autre thèmes, comme un mode de "fonctionnement" différent pour une famille, ou encore le port de tatouage au Japon.

A côté de cela, on continue d'explorer les sentiments blessés des héros. Tandis que Mike souffre de la perte de son compagnon, Yaichi continue à remettre en cause ses pensées et ressent de la culpabilité pour s'être involontairement écarté de son frère. J'espère que tous deux trouveront rapidement le bonheur qu'ils méritent 💔

Ma note : ★★★★★


* Takane & Hana - tome 04 (Yuki SHIWASU)



Résumé éditeur : Pendant les vacances d'été, Hana et Takane ont eu l’occasion de se rapprocher, mais à leur retour, le quotidien les rattrape. Si la jeune fille entame tranquillement son second semestre au lycée, le riche héritier, croulant sous le travail, est contraint de la délaisser… Heureusement, la direction lui confie un assistant afin de le soulager de ses tâches ! Takane parvient à se libérer pour passer plus de temps avec Hana grâce à l’efficacité de Kirigasaki, mais ce dernier semble cacher quelque chose … Toujours se méfier d’un secrétaire zélé !

Ce que j'en ai pensé : De retour aux côtés de nos deux larrons, dans une ambiance estivale qui n'est pas pour déplaire, au vu de la chaleur qu'il fait dehors ces derniers jours ! Le changement de décor donne l'occasion à la jeune fille d'étudier de plus près le "spécimen" Takane et de lui délivrer, pour une fois, des sentiments un brin plus sincères. Il est tellement rare de voir des moments plus tendres dans Takane & Hana que j'ai complètement fondu. C'était chaleureux et tout doux, un moment dont je me souviendrais très certainement. Le chapitre de la fête de l'école était également très amusant, c'est sans peine que je suis retournée aux bases de la série.

J'ai été un peu déçue de voir à nouveau un schéma qui revient régulièrement depuis le début de la série, à savoir un obstacle à leur relation se dresser. Si cette fois-ci ça n'est plus vraiment leur différence d'âge, le problème réside en un secrétaire à la solde d'un vieil ennemi de Takane. Malgré tout, j'ai aimé la façon dont ça s'est plus ou moins vite résolu, avec une Hana qui hésite de moins en moins à faire parler son coeur. La scène concluant cette histoire était adorable.

Ma note : ★★★★☆


Et vous, que lisez-vous sous le soleil ?
Que pensez-vous des séries évoquées ? 
La parole est à vous !

Informations 
complémentaires 


- ES (Eternal Sabbath), série terminée en 8 volumes aux éditions Glénat (6€90)
- To your eternity, 1 volume disponible aux éditions Pika (6€95). Tome 2 à paraître le 14 juin 2017. 
- Golden Kamui, 5 volumes disponibles aux éditions Ki-Oon (7€90). Tome 6 à paraître le 22 juin 2017.

- L'île de Hozuki, série terminée en 4 volumes aux éditions Ki-Oon (7€65).

- Le mari de mon frère, 3 volumes disponibles aux éditions Akata (7€95).  
- Takane & Hana, 6 volumes disponibles aux éditions Kazé (6€79). Tome 7 à paraître le 16 août 2017.

2 commentaires:

  1. Coucou, j'ai pas l'habitude de laisser des commentaires sur les blogs mais hier justement je parlais de manga avec une amie et je suis là pour voir ce que tu as lu. Ca a l'air intéressant surtout Takane et Hana, je suis une fan de romance et ça avait l'air tout choupinou.
    ES me tente pas mal aussi, je verrais si je le trouve en scan pour le coup. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Busan ! Merci pour ton commentaire 😊 T&H estu adorable effectivement, surtout assez drôle ! Si tu veux, ES est dispo pour un prix vraiment raisonnable en occas', comme c'est un vieux titre 😊

      Supprimer